Said Hirèche – Brive : un capitaine emblématique, un défenseur hors-norme et bien plus encore

Impossible de ne pas évoquer Saïd Hirèche quand on parle du CA Brive. Au club depuis 2012, le flanker est une icône du club limousin. Capitaine exemple, il est resté fidèle au club dans les moments difficiles. Un emblème du championnat.

Ô MON CAPITAINE

Après avoir effectué un aller-retour à l’échelon inférieur l’année dernière, Hirèche et sa troupe sont de retour en Top 14. Fidèle à leur réputation, les Corréziens ont, en partie, basé leur jeu sur l’agressivité défensive. Ils sont l’équipe qui a réalisé le plus de plaquages défensifs (2388 plaquages défensifs). Leader de combat, Hirèche est évidemment le meilleur plaqueur de son équipe. 202 plaquages réussis, dont 13 offensifs en 14 matchs pour le capitaine (soit près de 15 par rencontre). Il est le joueur le plus utilisé de l’effectif avec 1092 minutes de jeu au compteur et 100% de titularisation. Indispensable

BIEN PLUS QU’UN SIMPLE DEFENSEUR

Photo by Manuel Blondeau/Icon Sport – Said HIRECHE – Stade Amedee-Domenech – Brive-la-Gaillarde (France)

Hirèche a toutes les caractéristiques du flanker moderne. Mobile, il n’hésite pas à se rendre disponible dans le jeu courant. Il a joué 75 ballons à la main et franchit le rideau défensif adverse à 2 reprises. Mieux encore, il a parcouru 291 mètres ballons en main et réalisé 8 offload, permettant d’assurer la continuité du jeu de son équipe. Malgré son gabarit moins longiligne (1m82 pour 102kg) que ses camardes seconde ligne, il a réussi à voler 3 ballons sur lancers adverses. A 34 ans, le capitaine Briviste joue certainement ses derniers matchs sous le maillot du CAB. Le club compte bien user de son homme fort jusqu’au dernier match (il n’a pas disputé le moindre match de Coupe d’Europe cette saison). Un exemple de longévité et de fidélité à forcer le respect.

  • Paul Lasserre

    Etudiant en Master1 AMOS SPORT BUSINESS SCHOOL - Co-fondateur de l'association humanitaire Rugby Del Sol (association pour développer le rugby en Amérique du Sud)

Vous devriez aussi aimer

Montpellier : une saison de transition. Analyse en 10 stats.

Finaliste malheureux il y a deux ans face au Castres Olympique, le MHR est ...

La Rochelle : le travail dans l’ombre. Décryptage en 10 stats

Demi-finalistes l’année dernière après une victoire chez le Racing en barrages, les Rochelais s’étaient ...

Toulon : l’année de l’éclosion de nombreux jeunes talents. Analyse en 10 stats

Après le départ de Mourad Boudjellal de la présidence du club, les Toulonnais s’attendaient ...