Rokocoko-Goosen-Imhoff-Dulin, le quatuor explosif du Racing

Clairement, le Racing 92 a franchi un cap cette année, en termes de résultats comme en termes de niveau de jeu. Pour franchir l’étape ultime, nommée Toulon, l’équipe doit continuer sur sa pente ascendante.

Depuis sa finale de Champions Cup, perdue contre les Saracens (21-9), le club francilien n’a enchainé que des victoires ! 5 succès consécutifs, plus convaincants les uns que les autres. 1 semaine après leur revers européen, les Racingmen signent leur meilleure performance offensive de la saison : victoire 43-13 contre Pau, avec 6 essais à la clé. Ils enchainent ensuite par une nette victoire à La Rochelle. L’adversité va ensuite monter d’un cran mais cela ne va pas les ralentir : 40-25 contre Montpellier, 21-16 contre Toulouse en barrage et enfin l’énorme demi, conclue à 33-34.

Sur cette période, le quatuor offensif formé de Rokocoko-Goosen-Imhoff-Dulin a explosé les compteurs : 11 essais marqués à eux seuls sur les 16 de l’équipe et (8 sur les 9 derniers essais) ! Menés d’une main de maitre par l’axe 10-12 Carter-Chavancy, ces joueurs ont une entente formidable et apportent une touche offensive jamais vue depuis le retour du Racing dans l’élite.

Et quand ils ont été muselés par l’énorme défense toulousaine, c’est Carter qui a pris le relai. Bref, en plus de pouvoir s’appuyer sur son pack (son point fort historique), l’équipe francilienne a maintenant une ligne d’attaque de feu.

Tags:

  • Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Toulon – Stade Français : parier sur un sursaut du Stade-Français ?

Toulon-Stade Français sera une des rencontres à suivre de cette troisième journée pour plusieurs ...

Castres-UBB : la seconde rencontre à suivre de la 3ème journée

Castres-UBB est une aussi une des rencontres à suivre de la troisième journée. Les ...