Racing 92 – Clermont : des ambiances bien différentes à Clermont et Colombes

Plutôt en réussite sur le plan sportif, avec de nombreux internationaux en confiance, Clermont semble déjà prêt et parfaitement serein pour aborder les phases finales. Tout le contraire d’un Racing sur qui le sort semble s’acharner cette saison.

Racing 92 : 6 matchs pour effacer une saison pourrie par l’extra-sportif
En réaction à l’annonce de la fusion entre le Stade Français et le Racing 92, plusieurs joueurs du club francilien auraient annoncé leur intention de partir. Sauf que le projet a finalement été annulé. La saison du Racing 92 vire à la mascarade et dans de telles conditions, il est quasiment impossible de se concentrer sur le jeu. Les Racingmen ont encore 6 matchs pour tenter de sauver une saison et montrer qu’ils sont finalement peut-être bien plus professionnels et surtout passionnés que leur président.

Clermont : le jeu offensif de l’ASM totalement muselé à Colombes
Entre Clermont et le Racing 92, il y a une vraie rivalité. Les 2 clubs, habitués depuis quelques années à jouer les premiers rôles, se rendent coup pour coup et cela a atteint un sommet la saison dernière en demi-finale (victoire des franciliens 34-33). Reste que l’ASM est en difficulté lorsqu’il se rend à Colombes : il n’y a plus gagné depuis 2011 et reste donc sur 4 défaites et 1 nul. Le plus surprenant, c’est les difficultés offensives qu’affiche le club auvergnat lorsqu’il évolue en terres franciliennes : seulement 11 points marqués en moyenne sur les 5 derniers matchs.

Clermont : Camille Lopez a gagné en maturité et en fiabilité pendant ce Tournoi
Titulaire lors des 5 matchs du Tournoi des 6 Nations, Camille Lopez va certainement rentrer à Clermont avec le plein de confiance. Si tout n’a pas été parfait, à l’image de l’équipe de France, l’ouvreur international a gagné en maturité, c’est une évidence. D’abord, sa transformation à la 100ème minute a offert la 3ème place au XV de France. Ensuite, il s’est montré extrêmement fiable face aux perches (89% de réussite) et cela lui permet de finir meilleur marqueur du Tournoi, avec 67 points. S’il continue sur sa lancée, il pourrait amener l’ASM très loin sur cette fin de saison.

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Delon ARMITAGE (Toulon-Montpellier)

Montpellier n’aime pas Mayol

Après un début de saison compliqué, Toulon s’était relancé en allant gagner au Stade ...

Victoire bonifiée de Montpellier

En s’imposant 44 à 18 face à Agen, les hommes de Fabien Galthié s’assurent, ...

Matchs amicaux

Voici une série de résultats de matchs amicaux intéressants à analyser juste avant la ...