Pau : Slade et Lespiaucq, illustration de la bonne stratégie paloise

La Section avait réalisé un gros coup en signant Slade et Smith. Mais cela n’a pas empêché le club béarnais de continuer à miser sur ses jeunes. Un choix qui pourrait s’avérer payant à moyen terme.

Pau : Colin Slade, au four et au moulin

20 plaquages en un match, c’est un total que l’on attend plutôt d’un 3ème ligne. Pourtant, c’est bien Colin Slade qui a réalisé cette performance contre le Stade Français. Alors que l’on met en avant depuis maintenant 2 ans son impact sur le jeu offensif de la Section Paloise (il est aussi le meilleur réalisateur du club, avec 72 points marqués), l’ex-ouvreur des Blacks prouve qu’il est aussi un besogneux comme on n’en fait plus beaucoup. Pour les rares qui en doutaient encore, Slade n’a pas beaucoup de défaut. Peut-être sa réussite au pied ?

Pau : Quentin Lespiaucq explose cette saison

Après 2 saisons où il est monter progressivement dans la hiérarchie, Quentin Lespiaucq s’impose véritablement cette année avec la Section Paloise. Le talonneur a tout simplement disputé l’ensemble des matchs de Top 14, en débutant même 13 (contre 5 en 2015-16 et 8 en 2016-17). Son activité défensive est assez exceptionnellement pour un talonneur, avec plus de 10 plaquages par match. Il est en plus de cela très mobile (19 mètres parcourus en moyenne) et décisif (2 essais marqués).

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Section Paloise

Sans possession, la Section Paloise ne peut pas attaquer !

Avec 2 matchs consécutifs à domicile sur le mois de décembre, la Section Paloise ...

Finale Top 14 : au centre, défi physique entre Bastareaud et Penaud

Entre la révélation Penaud et le désormais expérimenté Bastareaud, le combat sera très intéressant ...