Pas de cadeau pour le retour d’Harinordoquy au Hameau

Le coup sûr : Clermont-Bordeaux
Clermont est en forme comme rarement un club l’a été sur un début de saison : 15 points pris sur 15 possibles, malgré 2 déplacements ! L’UBB est bien plus en difficultés, avec 2 défaites dont une dernière à domicile. L’équipe peine à retrouver le jeu offensif affiché la saison dernière. Surtout, elle n’a jamais réussi un bon match à Marcel Michelin depuis son retour en Top 14 (43 points encaissés en moyenne lors de ces rencontres).
Victoire confortable de Clermont avec bonus offensif. Pas de bonus défensif pour Bordeaux.

Le match serré : Castres-Oyonnax
Ce match entre l’ancienne et la nouvelle équipe de Christophe Urios promet d’être très disputé. Le CO a déjà fait chuter le champion d’Europe à domicile mais a aussi subi 2 défaites à l’extérieur : si la première a été plutôt courte (16-19 à Bordeaux-Bègles), la plus récente, à Toulouse, a montré certaines limites, en conquête notamment. Privé des 2 ouvreurs Urdapilleta et Dumora, Castres va lancer le très jeune Antoine Dupont comme titulaire ! Oyonnax a également perdu 2 matchs dont une défaite à domicile samedi dernier. L’objectif ce soir sera donc pour l’USO de rééquilibrer leur bilan en gagnant à Pierre Antoine. Léger avantage à Castres, à condition de reproduire le même match que face à Toulon.
Victoire de Castres. Pas de bonus pour Oyonnax.

Le coup de poker : Pau-Toulouse
Ce week-end, nous ne voyons pas de victoire à l’extérieur ! La grosse côte est donc à chercher du côté du Hameau, où le promu reçoit un Stade Toulousain invaincu. Bien sûr, le bilan toulousain est excellent, le jeu affiché est en bonne progression et la défense est très performante. Mais la Section Paloise a montré de très belles choses contre Montpellier, il y a 15 jours. Si ses déplacements ont été si compliqués, ce n’est que par manque de discipline et probablement d’expérience. Les Béarnais, avec des individualités très intéressantes comme Fumat ou Niko ont la capacité de faire chuter Imanol Harinordoquy pour son retour dans son club formateur.
Victoire de Pau. Bonus défensif pour Toulouse.

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

5 journées, 6 qualifiés

A cinq journées de la fin des rencontres du Top 14, on peut se ...

Stade

Top 14 – Stade Français-Toulouse : un historique de confrontations étonnant

Vendredi, en prélude de cette 23ème journée, vont s’affronter 2 clubs historiques : Paris ...