Top 14
Top 14

Parra, Iturria, Raka, symboles de la réussite du management clermontois

Alivereti Raka of Clermont runs in a try during the Top 14 Final between RC Toulon and Clermont Auvergne  at Stade de France on June 4, 2017 in Paris, France. (Photo by Dave Winter/Icon Sport)

Parmi l’effectif très riche de l’ASM, il est difficile d’en sortir des individualités. Après cette saison et ce titre de champion de France, Morgan Parra, Arthur Iturria, Alivereti Raka nous semblent être, plus que des joueurs à mettre en avant, des symboles des excellents management, recrutement et formation du club clermontois.

Clermont : Morgan Parra leur « a offert le Brennus »
Si certains en doutaient encore, Morgan Parra est bien l’un des meilleurs demi-de-mêlée au monde. Dimanche, au Stade de France, il a montré toute l’étendue de son talent : 17 points marqués (à 100% de réussite), un jeu au pied de gestion quasi-parfait et surtout plusieurs ballons récupérés dans les rucks, dont celui de la victoire. Camille Lopez a finalement parfaitement résumé sa performance : « il nous a offert le Brennus ».
Cette finale boucle une saison pleine pour le numéro 9 : 29 matchs joués, 272 points marqués, 1 finale de Champions Cup et donc un titre de Champion de France.

Clermont : Arthur Iturria, la trempe des meilleurs secondes lignes
Que dire de la saison du jeune 2nde ligne, Arthur Iturria ? Enorme, surprenante, pleine de promesses ! Le Basque, d’à peine 23 ans, a une panoplie de talents assez exceptionnelle : précieux en touche (43 prises de balles, dont 8 sur lancers adverses), il s’est aussi démultiplié en défense (168 plaquages) et dans les tâches obscures (rucks, mêlées, etc.). Et son implication dans le jeu offensif de l’ASM rappelle celle d’Itoje ou Retallick : 543 mètres parcourus, 5 offloads et 3 franchissements. Vivement la saison prochaine pour le voir associé avec un Vahaamahina ou un Jedraziak débarrassés des blessures.

Clermont : l’ailier fidjien Raka sera difficile à déloger
Alivereti Raka n’a disputé que 12 matchs de Top 14 cette saison. Mais cela lui a suffi pour s’affirmer comme l’un des plus gros potentiels du championnat. Après quelques apparitions en début d’année, il a véritablement explosé suite à la blessure de Nakaitaci : il a ainsi disputé la moitié de ces matchs entre début avril et la finale. Et sur ces 6 matchs, son bilan est plutôt flatteur avec pas moins de 4 essais marqués. Très gaillard (97kg), il se montre fiable en attaque (84% de plaquages réussis). Mais c’est évidemment en attaque qu’il excelle : 555 mètres parcourus, 2 offloads et 6 franchissements, pas mal sur un tiers de saison !

Share with

Récents

Peut-on douter de la victoire de Toulouse contre Bordeaux ce soir en finale du Top14 ?
La finale qui opposera ce soir l’UBB à Toulouse est inédite. Pas tout à fait nous rappelle cependant Laurent Bellet puisque en 1991 le stade Béglais avec à sa tête…
Brennus, le bouclier du bonheur
C’est la plus belle journée de l’année pour tous les rugbymen français. Jour de finale, une parenthèse dans la vie des supporters, des joueurs. Le Brennus, ce bout de bois…
Kappa mise sur la force intérieure du rugby avec le Stade Français
Kappa®, la marque du logo Omini, a démarré le 7 juin une campagne digitale « Winning Starts Within », qui met en avant le Stade Français Paris. La campagne souligne…
On aimerait (on ne parie plus :-)) une finale Toulouse – UBB
Toulouse était imbattable hier surtout à 13 contre 15. Bien sûr il y a les régles mais le carton rouge d’Uini Atonio nous semble sévère. L’histoire retiendra que l’arbitrage vidéo…
On parie sur une finale : La Rochelle-UBB
Comme tout le monde on sait que Toulouse est son armada d’internationaux sont invicibles à domicile et que La Rochelle se prend souvent les pieds dans le tapis quand ils…

ON RECOMMANDE

Peut-on douter de la victoire de Toulouse contre Bordeaux ce soir en finale du Top14 ?
La finale qui opposera ce soir l’UBB à Toulouse est inédite. Pas tout à fait nous rappelle cependant Laurent Bellet…
Brennus, le bouclier du bonheur
C’est la plus belle journée de l’année pour tous les rugbymen français. Jour de finale, une parenthèse dans la vie…
On aimerait (on ne parie plus :-)) une finale Toulouse – UBB
Toulouse était imbattable hier surtout à 13 contre 15. Bien sûr il y a les régles mais le carton rouge…
On parie sur une finale : La Rochelle-UBB
Comme tout le monde on sait que Toulouse est son armada d’internationaux sont invicibles à domicile et que La Rochelle…
RECHERCHE
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !