N’gandebe, Babillot, Raka, Ensor : notre top 4 de la 10ème journée de Top 14

Gabriel N’gandebe a su saisir sa chance

Phénomène attendu, Gabriel N’gandebe n’a pas beaucoup joué depuis son arrivée à Montpellier : il faut dire que la concurrence est rude au poste d’ailier, avec Nadolo, Nagusa ou Fall. Après une première titularisation lors de la 2ème journée, le jeune joueur vient débuter un 2ème match et il en a pleinement profité pour se mettre en valeur : 1 essai marqué, 126 mètres parcourus, 3 franchissements et 1 passe décisive pour Mogg ! Excellent joueur de Seven, l’ailier formé à Massy mérite de jouer davantage.

Mathieu Babillot, l’âme d’un leader

Mathieu Babillot sort d’une belle saison avec Castres, avec 18 matchs disputés dont 13 comme titulaire. Le flanker de 24 ans, promu vice-capitaine, a encore accéléré depuis cet été : avec déjà 7 titularisations, il tourne à plein régime. Aligné en 8 le week-end dernier, après une première sélection avec les Barbarians, il a été tout simplement énorme : très impactant en attaque, il a eu abattage défensif monstrueux (19 plaquages, à 100% de réussite). Sur l’ensemble de ses prestations, il aligne 13 plaquages par rencontre ! Ce jeune joueur, par sa présence, son dévouement, a tout d’un leader.

Alivereti Raka, inarrêtable avec 8 essais en 6 matchs

Alivereti Raka n’avait pas été aligné début novembre, lors de la 9ème journée de Top 14. Pour son retour, après quasiment 1 mois de repos, l’ailier fidjien a signé un retour tonitruant face au LOU : 2 franchissements pour 2 essais et un total de 132 mètres parcourus ! Avec ce doublé, le surpuissant Raka porte son total à 8 essais marqués, en seulement 6 matchs de Top 14. Clairement, Raka est le meilleur ailier du Top 14 en ce moment.

Tony Ensor, à l’arrière du Stade Français, un régal

Débarqué cette saison d’Otago, Tony Ensor se régale avec le Stade Français. L’arrière néo-z, au tempérament très offensif, affiche une ligne de statistiques à en faire pâlir plus d’un : déjà 4 essais marqués (dont un doublé le week-end dernier contre Oyonnax), 574 mètres parcourus (quasiment 64 par match) et 14 franchissements (dont la moitié contre Oyonnax encore). Dans une équipe qui cherche encore son jeu, Ensor est un gage de stabilité derrière et surtout un créateur déjà indispensable.

  • Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Pau- Montpellier : sur qui parier pour cette rencontre de la 4ème journée ?

Pau-Montpellier est une rencontre de milieu de classement qui est intéressante à suivre. Selon ...

Toulon – Stade Français : parier sur un sursaut du Stade-Français ?

Toulon-Stade Français sera une des rencontres à suivre de cette troisième journée pour plusieurs ...

Castres-UBB : la seconde rencontre à suivre de la 3ème journée

Castres-UBB est une aussi une des rencontres à suivre de la troisième journée. Les ...