L’UBB signe le gros coup de l’intersaison et plusieurs espoirs

Cela fait maintenant quelques saisons que l’UBB passe tout près d’une qualification pour les phases finales. En misant sur un jeu un peu plus réaliste, moins offensif, Ibanez et son staff n’ont pas réussi à transformer l’essai. Mais le club girondin reste particulièrement propice à l’éclosion de talents et s’impose de plus en plus comme une place forte du rugby actuel (aussi grâce à un public exceptionnel). La qualification n’est qu’une question de temps…

Les Elites

Le contingent d’internationaux continue de progresser sur les bords de la Gironde. Bien sûr, le club enregistre le départ de joueurs stratégiques comme Pierre Bernard, Sofiane Guitoune ou Julien Le Devedec. Mais l’éclosion de Baptiste Serin, la confirmation du talent de Loann Goujon et Jefferson Poirot fait que l’UBB place tout de même 3 jours dans la liste des 30 Elite.

Les recrues

L’arrivée de Ian Madigan est l’un des gros coups de l’intersaison. Il sera le maitre à jouer de l’UBB et formera une charnière très séduisante avec Serin (voire Lesgourgues et Audy, lui aussi recruté pour la nouvelle saison). L’ailier de Béziers Vakacegu, le centre Jayden Spence (déjà passé par le club) et l’expérimenté pilier de l’USO débarquent également. Le staff girondin a aussi été chercher pas mal de jeunes : avec 16 matchs de Pro D2 au compteur la saison dernière, Johan Aliouat devrait entrer dans la rotation en 2nde ligne, tout comme Geoffrey Cros à l’arrière et Tristan Labouteley en 3ème ligne.

Les Espoirs

Ces 3 joueurs n’ont pas été appelé dans le cadre de la liste Développement mais n’en sont pas tellement loin : les 2 avants sont passé par l’équipe de France des moins de 20 ans et Cros a fait de très belles apparitions avec Tarbes. D’autres jeunes pourraient éclore : le 2nde ligne Cyril Cazeaux, passé par toutes les sélections de jeunes ou le numéro 8 Marco Tauleigne (19 matchs avec l’UBB la saison dernière). Bordeaux est clairement devenu le club phare de la région Sud-Ouest et en profitant en faisant venir les meilleurs jeunes de Tarbes, Dax, etc.

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

21ème journée : Toulon atomise, Bordeaux rivalise, Biarritz agonise

Montpellier 19 – Stade Français 10 On attendait plus de spectacle mais le suspense ...

Top 14 : un barrage électrique

Les castrais iront jouer contre Toulouse la semaine prochaine leur demi-finale de championnat. Ils ...

Top 14 – Castres Toulouse : calendrier difficile pour les deux équipes

Comment ne pas parler des absents pour cette rencontre de la vingtième journée de ...