L’UBB et Montpellier, version Jake White, en statut outsiders

Une grande inconnue entoure la saison à venir de l’UBB et de Montpellier, encore plus après ces 2 premières journées. Sur la première mi-temps du premier match face à Castres (dominé 16-9), on pensait les Bordelais partis pour signer un des cartons qui ont fait leur popularité la saison dernière. Mais leur 2ème mi-temps a été plus faible, tout comme le match suivant perdu à Oyonnax (37-19). Pour pouvoir exister parmi les cadors, les joueurs d’Ibañez doivent être capables de gêner toutes les équipes chez elles : ce n’est pas encore le cas !

Après une première réussie, sur le plan offensif comme défensif, Montpellier a eu beaucoup plus de mal à Pau. L’équipe n’a jamais eu l’opportunité de doubler la Section au score et s’est finalement inclinée 26-16. Alors qu’elle avait la possession et que la défense était bien en place, elle a manqué de créativité et a été trop sanctionnée ! Le MHR a subi beaucoup de changements et il faudra du temps pour que tout fonctionne parfaitement. Ce 2ème déplacement consécutif, chez un adversaire à priori plus relevé, est un nouveau moyen de situer la valeur de l’équipe.

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

Top 14 : Biarritz – Bayonne : le derby inversé !

Les bayonnais débutent en fanfare ce match puisque, menés 3 à rien, ils marquent ...

Comme toujours depuis son retour en Top 14, le Racing 92 débute par une victoire

En s’imposant dès la première journée à Toulon, 27-22, les Racingmen réalisent un sacré ...