L’équilibre précaire du Racing 92

Racing 92

Critiqués pour leur manque d’ambition offensive en Top 14, les Racingmen ont réalisé le week-end dernier en Champions Cup l’une de leurs plus belles prestations de leur saison : ils sont allés s’imposer à Llanelli avec 4 essais à la clé ! Une performance d’autant plus remarquable et à l’opposé de ce qu’ils peuvent produire en Top 14 qu’ils ont évolué quasiment une mi-temps à 14 contre 15. Le Racing est donc capable d’envoyer du jeu mais pourquoi donc cela bloque en Top 14 ?

Le constat de base est simple : malgré 6 victoires pour seulement 2 défaites, une invincibilité à domicile et une 3ème place au classement, le point-average du Racing 92 est négatif (-2) ! Si le bilan au premier tiers du championnat est donc plutôt bon, l’équilibre parait précaire pour le club francilien. Sur les 6 succès enregistrés, aucun ne l’a été par plus de 9 points d’écart. Les défaites ont au contraire été beaucoup plus sévères : 30-18 à Agen et surtout 34-8 à Castres lors de la dernière journée.

La stat : cette saison, en Top 14, le Racing n’a jamais gagné par plus de 9 points d’écart.

Ce problème vient en partie du fait que l’équipe entraînée par le duo de Laurent (Labit et Travers) ne marque pas assez d’essais : seulement 15 en 8 journées, soit le 8ème total du championnat, loin derrière des clubs comme Toulon (31), Clermont (26) ou Toulouse (25).
Toulouse, justement, adversaire du Racing 92 ce week-end, est train de se reconstruire sur le plan offensif : les Toulousains restent sur un match à 52 (contre Grenoble) et surtout une victoire à 33 points à Montpellier ! Ils ont la 3ème meilleure attaque du Top 14, avec 28 points marqués par match.

Les confrontations antérieures

Le Racing 92 reste sur 2 victoires relativement confortables face à Toulouse (27-16 en 2014-2015, 25-5 en 2013-2014), mais avait perdu les 2 saisons précédentes.

Notre point de vue

Toulouse est en forme mais Colombes semble imprenable en ce début de saison, malgré les difficultés offensives du club francilien. Toute petite victoire du Racing 92.

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Top 14 : Clermont – Toulon : une victoire prévisible ?

Les phases finales de ce championnat 2012 donnent la part belle à la logique ...

Top14 – Brive : Un recrutement côté Pro D2

L’an dernier, le CAB a réalisé un retour parmi l’élite plus qu’honorable. Jamais réellement ...