L’Asie, futur eldorado du rugby ?

Club de rugby des Hurricanes de Delhi

L’Asie est un terrain à conquérir pour le sport européen. A l’image des lucratives tournées d’été des clubs de football, le rugby s’intéresse de plus en plus à ce continent : le but est évidemment marketing mais pas seulement ! Pour continuer à grandir, l’ovalie a besoin de se déployer sur tous les continents et les nations historiques doivent d’être bousculées par les nations émergentes. Mettre en place des événements rugbystiques en Asie, c’est donc très intéressant d’un point de vue économique mais c’est aussi un moyen de susciter des vocations et donc d’augmenter le nombre de licenciés au Japon, en Chine, à Hong Kong, en Inde, etc.

Les clubs en recherche d’opérations marketing sur le continent asiatique

Nous en parlions la semaine dernière, Hong Kong est La Mecque du rugby Seven. Le rugby à XV n’a pas mis longtemps à comprendre tout l’intérêt de s’implanter en Asie. C’est ainsi qu’en 2013, le Stade Toulousain et le Racing s’étaient affrontés à Hong Kong en match amical, dans le cadre de la Natixis Cup : cela avait été une véritable réussite pour les clubs et le sponsor de l’événement. En cette fin d’année 2015, l’agence SL events, organisatrice de l’événement, a annoncé que l’expérience serait renouvelée, avec malgré tout un léger changement de programme : le Racing 92 affrontera cette fois-ci le vainqueur du dernier Super Rugby, les Highlanders d’Otago, le 6 février.

Une rencontre qui promet donc beaucoup en termes de retombées économiques mais aussi sur le plan sportif : le Racing 92 sera en pleine compétition et donc au sommet de sa forme et les Highlanders seront à seulement 2 semaines de la reprise du Super Rugby !

Le Japon, l’exemple à suivre

A côté de cela, le Super Rugby intégrera cette même année une première franchise japonaise et la prochaine édition de la Coupe du Monde aura lieu au Japon ! Le pays de soleil levant a une grosse carte à jouer sur les prochaines années en tant que locomotive du rugby asiatique : et on espère que beaucoup d’autres nations vont suivre !

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Top 14 – La gloire des anciens

Il est des matches plus importants que d’autres. Des matches avec plus d’enjeu, plus ...

Top 14 – Clermont : au revoir Cotter, bonjour Azéma, Guilfort, Davies et compagnie

Pour cette nouvelle saison, Franck Azéma récupère la casquette d’entraineur laissée vacante par Vern ...

Top 14 : Marcel Deflandre, une forteresse pour conquérir le Top 14

Clermont, encore une fois tout pour l’attaque Finaliste de Champions Cup, champion de France, ...