La Rochelle, Montpellier : les outsiders

La Rochelle : un triangle arrière-ailiers atypique mais ultra-efficace

Dans un rugby où les physiques sont de plus en plus imposants, le triangle arrière de La Rochelle fait figure d’exception. Le longiligne Rattez (78kg), les « petits » Retière (1m73) et Andreu (1m70) et même Murimurivalu (1m76, plus de 90kg tout de même) ne sont effectivement pas des monstres physiques. Pourtant, quel que soit la composition, ils sont l’un des trios arrière-ailiers les plus séduisants et surtout les plus efficaces du championnat. A eux 4, ils ont marqué pas moins de 23 essais : 7 pour Andreu, 6 pour Retière et Rattez et 4 pour Murimurivalu (alors qu’il a été longtemps blessé). Et pour ne rien gâcher, tous sont extrêmement polyvalents et peuvent évoluer sur les 2 postes ! Ils devraient une nouvelle fois porter La Rochelle face à l’UBB.

Montpellier : rien à perdre, tout à gagner…

9ème avec seulement 33 points et 6 petites victoires après la 17ème journée, Montpellier a su réaliser une remontada incroyable. En seulement 8 journées, le club a doublé son capital point et se retrouve en 6ème position et donc virtuellement qualifié à une journée de la fin de la phase régulière. En dehors d’un revers d’un point au Racing 92, les Héraultais ont tout gagné depuis début mars, faisant preuve d’une force de caractère assez incroyable (à l’image du bonus offensif arraché à la dernière minute face au Stade Français ce week-end). Montpellier se rendra à Clermont avec l’avantage de n’avoir rien à perdre.

Yacouba Camara of Montpellier during the Top 14 match between Montpellier and Stade Francais at Altrad Stadium on May 19, 2019 in Montpellier, France. (Photo by Alexandre Dimou/Icon Sport)
  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Afficher les commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous devriez aussi aimer

Montpellier : une saison de transition. Analyse en 10 stats.

Finaliste malheureux il y a deux ans face au Castres Olympique, le MHR est ...

La Rochelle : le travail dans l’ombre. Décryptage en 10 stats

Demi-finalistes l’année dernière après une victoire chez le Racing en barrages, les Rochelais s’étaient ...

Toulon : l’année de l’éclosion de nombreux jeunes talents. Analyse en 10 stats

Après le départ de Mourad Boudjellal de la présidence du club, les Toulonnais s’attendaient ...