La Rochelle : le travail dans l’ombre. Décryptage en 10 stats

Demi-finalistes l’année dernière après une victoire chez le Racing en barrages, les Rochelais s’étaient inclinés contre le futur champion toulousain. Une belle régularité pour ce club ambitieux puisqu’il était également en finale du Challenge Européen contre Clermont. Avec un effectif qui ne subit que peu de changements au fil des saisons, les Rochelais avançaient masqués cette saison, dans le sillage d’un Jules Plisson retrouvé.

5. Les Rochelais pointaient à la cinquième place du championnat. Avec un bilan de 9 victoires et 8 défaites (42 points), ils étaient à 11 points du second lyonnais et seulement deux points devant le 7ème Toulouse.

22. L’attaque Rochelaise tournait à une moyenne de 22 points inscrits par match. 8ème de ce classement, ils ont inscrit 38 essais, 40 pénalités et 29 transformations.

22. C’est également le nombre de points encaissés par les Rochelais en moyenne cette saison. Sixième de cet exercice, c’est la seule équipe du top8 à avoir une différence négative.

9. Arthur Retière est le meilleur marqueur d’essais du championnat avec 9 essais inscrits en 13 matchs. De quoi convaincre le staff de l’Equipe de France de le convoquer dans le groupe pour préparer le tournoi des VI Nations.

99. Jules Plisson est arrivé en cours de saison en provenance du Stade Français Paris. Il a effectué ses débuts sous ses nouvelles couleurs face à Castres. Depuis il a été titularisé à tous les matchs pour un total de 99 points en 9 matchs. Résurrection.

51. Le pourcentage de possession de ballon du Stade Rochelais. C’est le troisième meilleur pourcentage du Top14. Cependant, cette domination ne se traduit pas par un avantage au niveau du score.

Arthur RETIERE of La Rochelle and Vincent RATTEZ of La Rochelle during the European Rugby Champions Cup, Pool 2 match between La Rochelle and Exeter Chiefs on November 16, 2019 in La Rochelle, France. (Photo by Eddy Lemaistre/Icon Sport) – Vincent RATTEZ – Arthur RETIERE – Stade Marcel-Deflandre – La Rochelle (France)

4395. Réputé comme étant une équipe joueuse avec des joueurs vifs comme Rattez, Retière ou encore Balès, les hommes de Jono Gibbes sont la troisième équipe à avoir joué le plus de ballons à la main.

259. Les Rochelais sont l’équipe ayant le moins raté de plaquages de notre championnat. Avec seulement 259 plaquages manqués, ils mènent le classement devant le LOU (265) et Montpellier (266).

6. Le nombre de recrues à venir pour l’année prochaine. Le Bail (Vannes), Rhule (Grenoble), Boudehent (retour de prêt), Leyds (Stormers). Cependant, deux sortent évidemment du lot : Will Skelton en provenance des Saracens et Brice Dulin du Racing Métro.

16 000. L’affluence moyenne pour les matchs à domicile de La Rochelle. Depuis trois ans, le stade Marcel Deflandre est plein à craquer à chaque rencontre. Lors de la 7ème journée face à Brive, La Rochelle fêtait son 50ème match consécutif à guichets fermés. Passion.

  • Paul Lasserre

    Etudiant en Master1 AMOS SPORT BUSINESS SCHOOL - Co-fondateur de l'association humanitaire Rugby Del Sol (association pour développer le rugby en Amérique du Sud)

Vous devriez aussi aimer

Castres : une saison post-Urios en demi-teinte. Analyse en 10 stats

Pour Castres, la succession de Christophe Urios s’est effectuée dans la difficulté avec un ...

Bayonne : un début de saison euphorique… puis la panne. Analyse en 10 stats de la saison bayonnaise

Auteurs d’un début de saison tonitruant, les Bayonnais ont davantage souffert par la suite. ...