Ivaldi, Waisea, Camou : ils ont cartonné le week-end dernier

Lyon : Mickael Ivaldi, le stackhanoviste lyonnais


Cette saison, Mickael Ivaldi est d’une régularité sans faille : avec 20 matchs de Top 14 disputés, dont 18 comme titulaire (soit 1136 minutes de jeu), rares sont les talonneurs à avoir passé autant de temps sur la pelouse. Et ils sont encore plus rares à être aussi impliqués sur le plan défensif : le Lyonnais tourne à quasiment 13 plaquages par rencontre ! En plus, il est extrêmement fiable au lancer, avec 90% de réussite sur plus de 170 touches. A 28 ans, il a atteint la maturité.

La Rochelle : Romaric Camou, une première titularisation pleine de promesses


La Rochelle dispose d’un vivier assez étonnant de jeunes trois-quart talentueux : Retière, Roudil, Noble, Boudenent ou Romaric Camou. Aligné à l’arrière et titulaire pour la première fois de la saison le week-end dernier, ce dernier a livré une prestation intéressante : 2 franchissements et 104 mètres parcourus. Rapide et capable de sacrés fulgurances, Camou est dans le viseur de France 7 depuis pas mal de temps. Cela semble justifier tant ses interventions, même rares, sont intéressantes avec le Stade Rochelais.

Stade Français : Waisea Nayacalevu surnage


Dans une saison difficile, Waisea Nayacalevu est le véritable homme fort du Stade Français. Désormais fixé au centre, le Fidjien est capable de créer le danger même quand son équipe est en difficulté. Il est ainsi l’un des meilleurs franchisseurs du championnat (35 franchissements) et le meilleur marqueur parisien (11 essais). Il a en plus gagné en fiabilité défensive : plus de 9 plaquages par match, à 81% de réussite. Pour l’an prochain, le Stade Français doit reconstruire autour de lui.

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Afficher les commentaires

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous devriez aussi aimer