Grenoble : une dent contre les parisiens ?

Si les Grenoblois ont finalement dû s’avouer vaincu devant leur public face à l’ogre Racing 92 (après avoir mené 23 à 0 !), ils comptent bien revenir de Paris avec une victoire contre le champion de France en titre. L’occasion est belle pour les Isérois de se refaire une santé (et un moral) face à une équipe qui sera le plus gros contributeur au XV national face aux Gallois puisque Antoine Burban et Djibril Camara viendront rejoindre leurs habituels copains Rabah Slimani, Alexandre Flanquart, Jonathan Danty et Jules Plisson (meilleur marqueur du Stade Français à ce jour) en tant que titulaire.

Dans le sillage d’Aplon, leur arrière virevoltant, les Grenoblois ont montré qu’ils savaient marquer des essais. Ils pourront également s’appuyer sur la botte de Jonathan Wisniewski et sur la tonicité de leur pack emmené par un Barcella qui retrouve son dynamisme.
Ce match revêt une grande importance pour des Parisiens qui ne s’en laisseront pas compter et qui savent qu’ils n’ont plus droit à l’erreur s’ils veulent accéder aux places qualificatives, objectif assigné par Gonzalo Quesada. Mais pourront-ils lutter en l’absence de tant de joueurs cadres ? Ce sera l’occasion pour Jérémy Sinzelle et ses partenaires de montrer qu’il y a un réservoir de très bons joueurs au Stade Français.

Un stat : 44 essais encaissés par Grenoble, 25 par les parisiens.

L’en-but isérois sera-t-il une terre promise accueillante pour les attaquants parisiens ?
Les hommes de l’ex stadiste Landreau rééditeront-ils leur exploit de l’an passé en faisant sauter le verrou de la défense parisienne ?

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Top 14 – Castres-Montpellier : Castres a pris l’avantage depuis 2011

En phase régulière du Top 14, Castres et Montpellier se sont affrontés à 8 ...

Un seul départ notable

Bien sur c’est le départ de Louis Picamoles pour Toulouse qui pénalisera le plus ...