Galan explose, Wisniewski surnage

Pau-Bordeaux-Bègles
Si vous aviez un doute, Ashley-Cooper n’est pas venu en Gironde pour les vacances. Déjà très intéressant l’an dernier, l’ailier australien semble aujourd’hui indispensable dans l’effectif de l’UBB, bien au-delà de son rôle de finisseur. D’abord, c’est un polyvalent : il est capable d’évoluer sur les 2 ailes, au centre et à l’arrière. Un profil de joueur rare qui plait toujours aux entraîneurs. Ensuite, c’est un joueur qui apporte un brin de folie à cette équipe qui, depuis quelques temps, en a parfois besoin. Samedi, son entente avec Baptiste Serin a fait merveille et son triplé a marqué les esprits. A réaliser plus souvent, et pourquoi pas dès ce week-end.
Pour ce derby aquitain, les Bordelo-Béglais se doivent de viser la victoire pour coller au bon wagon mais la tâche s’annonce compliquée car la Section continue sa progression. La première victoire à l’extérieur (à Grenoble) est arrivée bien plus tôt que prévu et laisse présager du meilleur. Elle permet au club béarnais de prendre une certaine avance sur la fin du classement mais également de rattraper la défaite subie à la maison. En continuant sur cette voie, les Palois devraient embêter pas mal de monde, notamment les équipes « intermédiaires » du niveau de l’UBB. Cette victoire a aussi permis de mettre en évidence les talents de buteur de Tom Taylor : le Néo-Z a été d’un sang-froid exceptionnel samedi, en marquant 8 points dans les 5 dernières minutes et en convertissant la pénalité de la gagne. Au-delà de son talent offensif (déjà aperçu à Toulon), il constitue donc une excellente alternative à Slade face aux perches.

Toulouse-Grenoble
La semaine dernière, nous soulignions le manque d’impact de certains leaders toulousains. C’est finalement un jeune qui a fait parler la poudre : le numéro 8, Gilian Galan a été énorme face au Stade Français. Sa puissance est très intéressante et son impact en sortie de mêlée ou en 3ème rideau est impressionnant. Il était attendu cette saison : voici une prestation sur laquelle il pourra s’appuyer pour la suite. Et plus globalement, ce 2ème match consécutif à domicile, face à la lanterne rouge qui plus est, est une occasion idéale de repartir de l’avant, reprendre de la confiance pour l’ensemble de l’effectif rouge et noir. Une victoire bonifiée les replacerait dans le milieu du classement. Au sein d’une équipe en souffrance, le capitaine et ouvreur Jonathan Wisniewski surnage : samedi dernier, il a encore une fois rendu une copie plus que correcte, en plantant notamment 28 des 38 points de son club. A lui désormais de rendre cette réussite et cette confiance contagieuse au reste du FCG !

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Top 14 : Toulouse évite Toulon mais peut retrouver Montpellier

On connaît depuis samedi les barrages. Le premier opposera Castres à Montpellier (comme l’année ...

Le Stade Montois tout près du Stade Toulousain

Ce match semblait, sur le papier, déséquilibré même si les Montois montrent de belles ...

Montpellier

Top 14 – Oyonnax-Montpellier : Montpellier difficile à cerner

Nous l’avons vu précédemment, sur les 6 derniers du classement, 4 clubs sont en ...