Top 14
Top 14

Finale Top 14 : Pienaar, Steyn, Van Rensburg ou la recette Sud-Af’ du MHR

Francois Steyn of Montpellier during the Rugby Top 14 League semi final match between RC Toulon and Montpellier on June 18, 2016 in Rennes, France. (Photo by Dave Winter/Icon Sport)
Ruan Pienaar, la montée en puissance

Ce week-end, Ruan Pienaar a certainement livré son meilleur match avec le MHR. Auteur de 17 points contre Lyon, le demi-de-mêlée a également parfaitement géré le jeu de son équipe. Sur l’ensemble de la saison, sa première à Montpellier, il a semblé monter en puissance, profitant notamment de la blessure de Paillaugue : au point de totaliser 188 points marqués, à 82% de réussite. Extrêmement précis (51 passes par match, à 100%), il a gardé une vraie vivacité malgré ces 34 printemps. Un joueur clé pour la finale.

François Steyn, le Stakhanoviste

Au MHR depuis 3 ans, François Steyn est un joueur central du système de jeu du club : cette saison, il a disputés 24 matchs de Top 14, 6 de champions Cup, dont seulement 3 comme remplaçant. Sa puissance et sa vision du jeu font l’un des 3/4 les plus incisifs du championnat : il totalise 39 offloads (2ème du Top 14), 79 défenseurs battus (2ème également), 13 franchissements et même 5 essais. Sa grosse expérience des matchs décisifs, sa connaissance du Top 14, son jeu au pied long voire même sa capacité à buter de loin sont indispensable à Montpellier !

Van Rensburg, la cible numéro 1 des lanceurs montpelliérains

Après une première saison d' »acclimatation », Nicolaas van Rensburg s’est pleinement imposé au cœur du pack héraultais. Il compte 28 apparitions sur les feuilles de match cette saison, dont seulement 3 comme remplaçant. Il a notamment débuté tous les matchs importants du MHR : 6 rencontres débutés en Champions Cup et la demi-finale de Top 14. Au moins autant que son activité offensive (il a marqué tout de même 4 essais) et défensive (9 plaquages en moyenne par rencontre), c’est son agilité et son sens du timing en touche qui en fait une pièce maitresse de l’équipe : sur l’ensemble de l’exercice, il a gagné 78 ballons en touche, ce qui fait de lui le 2ème meilleur preneur de balles du Top 14. Son duel face à Babillot et consor pourrait être l’une des clés de la finale.

Share with

Récents

Oscar Jegou est partout !
Mayol est tombé. La Rochelle a décroché son ticket pour les 1/2 finales du TOP 14, pour des retrouvailles , en forme de revanche, face au Stade Toulousain. 34-29, le…
Matchs de barrage Top 14 : il y aura t-il des surprises ?
Alors que tout le monde s’attend à une finale Toulouse – Stade Français et à deuxième sacre consécutif de champions de France pour les ogres toulousains, y aura t-il des…
FFR : Florian Grill estime que le sport est un peu comme un dernier hussard face aux maux de la société
Didier Codorniou, une vie de rugby
Didier Codorniou est à Paris pour présenter sa candidature à la présidence de la fédération française de rugby. Dans le cadre du rugby club, il y a des chefs d’entreprises,…
La cabanne est tombée sur Codorniou
C’est une histoire de rugby. Mardi soir, dans l’ambiance feutrée du rugby club, boulevard Hausmann à Paris, Didier Codorniou, le petit Prince du rugby français est venu parler de sa…

ON RECOMMANDE

Oscar Jegou est partout !
Mayol est tombé. La Rochelle a décroché son ticket pour les 1/2 finales du TOP 14, pour des retrouvailles ,…
Matchs de barrage Top 14 : il y aura t-il des surprises ?
Alors que tout le monde s’attend à une finale Toulouse – Stade Français et à deuxième sacre consécutif de champions…
Le prono de week-end : Spectacle garanti entre le Racing 92 et Section Paloise pour se qualifier en phases finales ?
À deux journées de la fin de la phase régulière du Top 14, rien n’est encore fait pour obtenir une…
Le Racing en danger
Et si le Racing manquait la qualification pour la première fois depuis son retour en Top 14, en 2009. L’idée…
RECHERCHE
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !