Finale Top 14 : au centre, défi physique entre Bastareaud et Penaud

Entre la révélation Penaud et le désormais expérimenté Bastareaud, le combat sera très intéressant à suivre. Les 2 sont des joueurs gaillards (voire très gaillard pour le Toulonnais) mais chacun s’appuie sur une palette technique différente.

Damian Penaud s’est fait un prénom
Véritable révélation de la saison, Damian Penaud a toute les cartes en mains pour signer une grande finale. La blessure de Fofana et les sélections régulières de Lamerat lui ont permis d’exploser cette année. Sur la fin de saison, il a formé un axe 10-12-13 extrêmement intéressant avec Lopez et Lamerat. En plus d’être un formidable finisseur (7 essais), il a aussi énormément créé grâce d’excellents appuis et une bonne pointe de vitesse (16 franchissements et 1205 mètres parcourus) et fait jouer derrière lui (19 offloads).

Bastareaud, de phénomène physique à phénomène tout court
Vendredi soir, on a vu un Bastareaud monumental. A l’image d’une saison qui restera certainement pour lui l’une des plus abouties. D’abord, il a été l’un des joueurs les plus constants et donc les plus utilisés par les staffs varois successifs. Cette constance lui permet d’afficher un bilan statistique plutôt impressionnant : 1551 mètres parcourus, 8 franchissements et surtout 36 offloads. On le connaissait excellent gratteur et particulièrement prompt au défi physique. Le voilà donc capable de faire jouer derrière lui et c’est un vrai plus pour tout le RCT.

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Top 14 – Racing Clermont : le Racing assure ses stats à domicile

Ou comment l’équipe la plus moche du championnat s’est transformé en machine de guerre. ...

Moins de 20 ans : les 3 arrières qui vont cartonner à l’avenir

Baptiste Couilloud, encore un numéro 9 de talent Parmi les équipes de France de ...

Demi-finales : le Racing a progressé en attaque mais…

L’apport de Dan Carter et le recrutement de joueurs au tempérament résolument offensif (comme ...