Ces stars internationales qui vont découvrir le Top 14

Toulon : Rhys Webb, de l’expérience au poste de numéro 9

En signant Rhys Webb, le RCT a été chercher l’un des meilleurs et es plus expérimentés demi-de-mêlée européen. Le Gallois compte en effet pas moins 10 saisons avec les Ospreys (pour un total de 139 matchs) et 31 sélections avec les Diables Rouges. Numéro 9 très joueur, il est également capable de conclure les actions (33 essais marqués avec sa province et 7 en sélection). A bientôt 30 ans, Webb revient tout juste de blessure mais il n’a rien perdu de son potentiel.

Toulouse : Jérôme Kaino, future plaque tournante du jeu toulousain

Jérôme Kaino est l’un des fers de lance de la génération dorée des All Blacks : doublement champion du monde, 6 fois vainqueur du Tri (puis Four) Nations, il totalise pas moins de 81 sélections pour 12 essais marqués. Flanker au volume de jeu impressionnant, exceptionnellement à l’aise balle en main, il est aussi une machine à distribuer plaquages et percussions. Son expérience et son sens du jeu devraient faire de lui un leader naturel du système toulousain, comme Vito l’est devenu à La Rochelle.

8 July 2017; Julian Savea of New Zealand is tackled by Anthony Watson of the British & Irish Lions during the Third Test match between New Zealand All Blacks and the British & Irish Lions at Eden Park in Auckland, New Zealand. Photo by Stephen McCarthy/Sportsfile / Icon Sport

Toulon : Julian Savea, un pari qui pourrait payer très vite

Julian Savea est un extraterrestre. Phénomène physique, rapide, dur à l’impact, il est surtout un incroyable finisseur. Son bilan avec les All Blacks parle pour lui : 46 essais en 54 sélections ! Oui mais voilà, « Le Bus » a perdu de sa superbe et reste sur 2 saisons très compliquées : au point de ne plus le voir porter la tunique noire. C’est donc un petit pari que tente le RCT en le recrutant. Un pari qui pourrait s’avérer payant si l’ailier retrouve l’envie et sa superbe de début de carrière… d’autant qu’il n’a encore que 28 ans.

Racing 92 : si Finn Russell gagne en régularité, ça fera très mal

Dans ses bons jours, Finn Russell fait sans aucun doute partie du Top 3 des ouvreurs mondiaux, en compagnie de Ford et Barrett. Mais malheureusement, l’Ecossais a parfois des jours sans. Il n’en reste pas moins un attaquant exceptionnel et un maitre à jouer incontestable. A 26 ans, il totalise déjà 36 sélections avec le XV du Chardon pour 116 points marqués. Il a même participé à la dernière tournée des Lions Britanniques l’an dernier. Au sein d’un Racing 92 de plus en plus tourné vers le jeu, Russell devrait se régaler, et nous avec ! S’il gagne en régularité, il pourrait porter son club très loin.

  • Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Pau- Montpellier : sur qui parier pour cette rencontre de la 4ème journée ?

Pau-Montpellier est une rencontre de milieu de classement qui est intéressante à suivre. Selon ...

Toulon – Stade Français : parier sur un sursaut du Stade-Français ?

Toulon-Stade Français sera une des rencontres à suivre de cette troisième journée pour plusieurs ...

Castres-UBB : la seconde rencontre à suivre de la 3ème journée

Castres-UBB est une aussi une des rencontres à suivre de la troisième journée. Les ...