Castres : une saison post-Urios en demi-teinte. Analyse en 10 stats

Pour Castres, la succession de Christophe Urios s’est effectuée dans la difficulté avec un nouvel entraineur, staff et une méthode de travail à assimiler pour les joueurs. Mauricio Reggiardo, nouvel entraineur, ancien de la maison castraise, a vécu une saison difficile. Habitué à jouer les premiers rôles dans le championnat, le CO a vécu une saison compliquée en pointant seulement à la dixième place du championnat. Retour sur une saison pleine d’enseignements et un mercato cohérent pour l’année prochaine.

19. Les Castrais sont l’équipe ayant reçu le plus de cartons durant cette saison. 17 cartons jaunes et 2 cartons rouges pour l’équipe la plus sanctionnée du championnat. L’année dernière, ils étaient la deuxième équipe la plus disciplinée avec 0 carton rouge à leur actif.

27. Deuxième défense la plus en difficulté du Top14, le CO a encaissé en moyenne 27 points par match. Seul le Stade Français fait pire avec 29 points encaissés. Encore une preuve de la fébrilité dont ils ont fait preuve cette saison.

345. Le nombre de plaquages manqués sur les 17 journées de championnat qui se sont écoulées. C’est le deuxième total le plus élevé avec Brive (386 plaquages réussis)

3821. Castres est l’équipe qui a joué le moins de ballons durant ses matchs. C’est un total assez faible pour une équipe qui possède des joueurs explosifs comme Dumora, Nakosi ou encore Laveau.

120. Cependant, les Castrais restent une des équipes les plus habile de notre championnat. Deuxième meilleure équipe ayant commis le moins d’en avant derrière le Stade Français (116). Un secteur du jeu essentiel pour assurer de la continuité dans le jeu.

23. Castres est la septième attaque du championnat avec une moyenne de 23 points par match. C’est quatre points de plus que l’année dernière. Habitué à fermer le jeu, c’est un axe de progression à conserver pour les prochaines années.

1. Seule victoire de la saison loin de ses bases. C’était face à Agen avec un bonus à le clé (victoire 24-43). La seule victoire à l’extérieur où seuls Brive et Montpellier n’ont pas réussi à s’imposer loin de leurs bases.

Photo by Sandra Ruhaut/Icon Sport – Anthony JELONCH

14. Avec 14 plaquages réalisés par match, Anthony Jelonch est le meilleur joueur dans ce domaine. Un abattage défensif impressionnant pour le troisième ligne du CO. Son compère de la troisième ligne Baptiste Delaporte en compte 12.

7. Thomas Combezou est le meilleur marqueur de son équipe avec 7 réalisations en 17 matchs. Le centre moustachu a surnagé tant son équipe a connu des déceptions sur le plan offensif.

11. Le nombre de recrues enregistrées pour venir renforcer les rangs castrais. Des joueurs comme Kunatani, Onambélé et le puissant centre Cocagi habitués aux joutes du Top14 rejoignent Castres la saison prochaine. Le jeune international U20 Vanverberghe vient poser ses valises dans le Tarn.

  • Paul Lasserre

    Etudiant en Master1 AMOS SPORT BUSINESS SCHOOL - Co-fondateur de l'association humanitaire Rugby Del Sol (association pour développer le rugby en Amérique du Sud)

Vous devriez aussi aimer

Bayonne : un début de saison euphorique… puis la panne. Analyse en 10 stats de la saison bayonnaise

Auteurs d’un début de saison tonitruant, les Bayonnais ont davantage souffert par la suite. ...

Clermont : une saison de transition avant la prise de pouvoir des jeunes. Analyse en 10 stats

En cette saison de Coupe du Monde, Clermont avait plutôt misé sur ses joueurs ...