L’UBB a peu recruté mais a recruté intelligent

En arrachant sa qualification pour la Champions Cup au terme de 2 matchs de barrage accrochés, l’UBB a certainement sauvé une bonne partie de son effectif. Cette incroyable remobilisation, après avoir manqué une qualification qui leur tendait les bras, est certainement la première pierre à l’édifice de belles saisons à venir.

Pour passer le cap des phases finales, l’objectif du club pour cette saison qui débute, les dirigeants ont maintenu l’essentiel de leur effectif tout en recrutant peu mais bien. Au niveau du staff, Vincent Etcheto (entraineur des arrières) quitte le club pour devenir manager à Bayonne. Il est remplacé par le Emile N’Tamack. Chez les joueurs, les départs de Bertrand Guiry et Thibaut Lacroix sont à signaler. Niveau joueurs, 3 joueurs de l’hémisphère sud viennent renforcer le pack : 2 piliers internationaux (l’australien Kepu et le Sud-Af’ Kitshoff) et Adam Ashley-Cooper, la star australienne. L’international français Loann Goujon arrive en 3ème ligne et Jean-Marcellin Buttin intègrera le triangle offensif girondin.

Fort d’un effectif bien construit et ne comptant pas trop d’internationaux, l’UBB pourrait être l’un des grands gagnants de cette saison en doublon avec une Coupe de Monde.

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Lyon – Bayonne : pourquoi Bayonne peut finir en beauté malgré la probable relégation

5 matchs encore à jouer, une relégation pas encore officielle mais c’est tout comme. ...

La Rochelle – Toulouse : Stade Rochelais, la mauvaise passe

Après une grosse série de 9 victoires en 10 journées, La Rochelle connait un gros coup ...

Top 14 Brive-Biarritz : Brive gaillard à domicile

On le répète depuis le début de la saison de Top 14, Brive, le ...