Biarritz Olympique : un recrutement ambitieux pour envisager un maintien ?

Promu surprise en Top 14 après une victoire en barrage aux tirs au but face à l’Aviron Bayonnais, le Biarritz Olympique a eu fort à faire au niveau du recrutement pour pouvoir batir une équipe compétitive. A l’heure où la plupart des recrutements étaient bouclés, le BO a mené un vrai travail de fond pour pouvoir attirer des joueurs de choix afin de se maintenir dans l’élite du rugby français.

Du côté des départs, on compte 9 joueurs partants dont le vétérant et icône du club, Thomas Synaeghel. Biarritz s’est séparé de nombreux joueurs qui évolueront en PRO D2. Quid de la charnière Doubrère/Du Plessis, en partance pour Mont de Marsan, très peu en vu cette saison. Les deux deuxième ligne Adam Knight et Steven David quittent également le club comme Lucas Lebraud (Centre) et Benoit Lazzarotto (Ailier).

Pour se renforcer, le président Jean Baptiste Aldigé a réalisé du bon travail en enregistrant l’arrivée de 11 joueurs. En tête d’affiche, l’australien Tevita KURIDRANI, international à 61 reprises avec l’Australie, qui va débarquer au BO pour découvrir le championnat de France. Le ¾ centre va pouvoir apporter toute son expérience aux côtés du allblack Francis Saïli, qui s’est imposé comme le cadre de cette ligne de ¾ basque. Une association qui pourrait faire des étincelles et maintenir à flot le BO dans un championnat qui sera difficile.

Kuridrani c’est donc 22 essais en 61 sélections. En 8 ans passés aux Brumbies, l’australien a marqué 28 essais avant une saison compliquée du côté de la Western Force.

(Photo by Dave Winter/Icon Sport) – Tomas CUBELLI

L’international argentin Tomas Cubelli et l’ancien joueur des Harlequins Bret Herron apporteront de la nouveauté au niveau de la charnière. Le demi de mêlée argentin reste sur une bonne année 2021 avec 15 titularisations (dont 3 avec l’Argentine) pour 3 essais inscrits en Super Rugby.

En délicatesse au niveau des buteurs, Brett Herron a une place à prendre à l’ouverture en cas de bons résultats face aux perches. Reste à savoir dans quelles conditions arrivera l’anglais qui n’a été titulaire qu’à une seule reprise cette saison pour seulement 10 feuilles de match.

L’expérimenté Vincent Martin (Montpellier) vient compléter les lignes arrière après une saison pleine en Top 14. Il a inscrit 4 essais en 11 titularisations, mais a participé à 21 matchs. Un joueur qui arrive à maturité du haut de ses 28 ans après être passé par Lyon, Toulon et Oyonnax.

Devant, ce sont 3 piliers qui débarquent en la personne de James Cronin (Munster), Zakaria El Fakir (Agen) et Quentin Samaran (Béziers). Le premier cité, est un joueur d’expérience, international à 3 reprises avec le XV de la Trèfle. Titulaire important de la province irlandaise, Cronin a disputé 17 matchs la saison dernière. Pour les deux français, ce sera un vrai test puisque El Fakir n’a disputé que 4 matchs de Top 14 la saison dernière, et Samaran découvrira le Top 14 après une saison pleine en PRO D2.

Le 2ème ligne d’Oyonnax Josh Tyrell débarque pour renforcer le 5 de devant aux côtés des 3ème ligne Antoine Erbani, qui reste sur une saison compliquée à la Section Paloise, et Eliott Dixon. Le néo-zélandais a passé 9 ans du côté des Highlanders avant de découvrir le championnat japonais cette année. Il compte 3 sélections avec les AllBlacks. Le joueur de 31 ans va amener de la solidité dans le pack biarrot.

Avec des recrues choisies intelligement, le Biarritz Olympique de Jean Baptiste Aldigé semble désormais prêt à affronter un championnat difficile. Reste à savoir si les basques auront le coffre pour tenir la distance tout au long du championnat, notamment si les blessures viennent réduire le nombre de joueurs d’un groupe qui reste tout de même juste.

  • Jean est étudiant en Master 2 AMOS SPORT BUSINESS SCHOOL. Il est passionné de rugby et de corrida. Au cours de ses études, il a notamment développé un site d'information dans ce domaine, Mundillo Taurino. Il s'intéresse particulièrement à tous les aspects de développement de la dimension performance des sports.

Vous pourriez aimer aussi

Toulon – Stade Français : parier sur un sursaut du Stade-Français ?

Toulon-Stade Français sera une des rencontres à suivre de cette troisième journée pour plusieurs ...

Castres-UBB : la seconde rencontre à suivre de la 3ème journée

Castres-UBB est une aussi une des rencontres à suivre de la troisième journée. Les ...