Bayonne, Toulon : ils ont signé une entrée francassante… explications !

Les jeunes centres toulonnais se régalent aux côtés de Savea

Après sa solide victoire à Agen (44-25), le RC Toulon doit de nouveau négocier un match à l’extérieur. A Bordeaux cette fois, où la partie promet d’être plus disputée. Mais les Varois ont montré de belles choses le week-end, notamment les trois-quart centres. A côté d’un Julian Savea tranchant (1 essai), les jeunes Julien Hériteau puis Théo Dachary se sont régalés, marquant 3 essais (dont 2 pour le premier cité). Cela promet une belle bataille face à la paire bordelaise Lamerat-Dubié !

Peyo Muscarditz of Bayonne during the Top 14 match between Racing 92 and Bayonne on August 24, 2019 in Nanterre, France. (Photo by Dave Winter/Icon Sport)

L’Aviron démarre fort grâce à sa défense

Vainqueurs 24-17 au Racing 92, les Bayonnais ont frappé un grand coup dès leur retour en Top 14. Plus encore que le résultat final, la manière dont il a été obtenu est intéressante : les Basques ont été très solide défensivement, grâce notamment à ses joueurs d’expérience (il faut souligner le recrutement intelligent du staff). Jean Monribot (20 plaquages), Mariano Galarza (16 plaquages) et Romain Barthélémy (13 plaquages en 30 minutes), tous arrivés à l’intersaison, ont livré une copie exceptionnelle en défense. A confirmer face à Clermont…

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

Vous devriez aussi aimer

Finale Top 14 : la fougue toulousaine aura-t-elle raison de l’expérience clermontoise ?

Toulouse, bête noire des Clermontois lors des finales Cette finale inédite (puisqu’elle opposera pour ...

Top 14 : les 2 plus beaux styles de jeu de retrouvent (enfin) en finale

Cette finale 2019 est (enfin) une opposition entre les 2 attaques les plus séduisantes ...