Top 14
Top 14

Bayonne doit capitaliser sur l’émergence de ses jeunes

Lucas Meret - 03.12.2015 - Lyon OU / Bayonne - 11e journee Pro D2

Comme attendu, Bayonne s’est énormément renforcé tout en gardant le socle des joueurs qui ont glané la montée. Le club basque devra se battre pour le maintien mais son recrutement est suffisamment intéressant pour y croire.

Les cadres

Durant la parenthèse Pro D2, les cadres du club basque ont su maintenir leurs performances, parfois proches d’un niveau international : le flanker Jean Monribot a été tout simplement énorme au combat et en attaque, Guillaume Rouet a réalisé un début de saison de feu, Julien Jané a apporté son peps après quelques saisons de Seven et Bustos-Moyano a été très régulier face aux perches, en particulier lors des phases finales. Tous ces joueurs sont restés, tout comme le pilier Iguiniz, le talonneur Arganese, la paire de 2ndes lignes Taele-Gayraud, l’ouvreur Du Plessis, les trois-quart Lacroi et Thiery.

Les recrues

Pour renforcer son pack d’avants, Vincent Etcheto ont recruté de l’expérience : les piliers Broster, Khinchagishvili, Schuster et Cittadini ont tous plus de 30 ans ; Adam Jaulhac arrive de Bordeaux avec 6 saisons de Top 14 dans les pattes et les internationaux Tom Donnelly (All Black) et John Beattie (Ecosse) apporteront beaucoup. Derrière, Raphael Lagarde arrive d’Albi et pourrait bien s’imposer comme titulaire au poste de demi d’ouverture. Il est accompagné des internationaux Martial et Le Bourhis qui tenteront de relancer leur carrière après une saison difficile dans leurs clubs respectifs.

Les espoirs

Le passage en Pro D2 est peut-être ce qui sauvera le club à long terme : cela l’a en effet obligé à donner leur chance aux jeunes. Baptiste Chouzenoux (3ème ligne), Lucas Méret (10) et Martin Laveau (ailier) ont cumulé chacun plus de 19 apparitions la saison dernière alors qu’il n’ont même pas 22 ans ! Il faudra compter sur eux cette saison encore !

Share with

Récents

Peut-on douter de la victoire de Toulouse contre Bordeaux ce soir en finale du Top14 ?
La finale qui opposera ce soir l’UBB à Toulouse est inédite. Pas tout à fait nous rappelle cependant Laurent Bellet puisque en 1991 le stade Béglais avec à sa tête…
Brennus, le bouclier du bonheur
C’est la plus belle journée de l’année pour tous les rugbymen français. Jour de finale, une parenthèse dans la vie des supporters, des joueurs. Le Brennus, ce bout de bois…
Kappa mise sur la force intérieure du rugby avec le Stade Français
Kappa®, la marque du logo Omini, a démarré le 7 juin une campagne digitale « Winning Starts Within », qui met en avant le Stade Français Paris. La campagne souligne…
On aimerait (on ne parie plus :-)) une finale Toulouse – UBB
Toulouse était imbattable hier surtout à 13 contre 15. Bien sûr il y a les régles mais le carton rouge d’Uini Atonio nous semble sévère. L’histoire retiendra que l’arbitrage vidéo…
On parie sur une finale : La Rochelle-UBB
Comme tout le monde on sait que Toulouse est son armada d’internationaux sont invicibles à domicile et que La Rochelle se prend souvent les pieds dans le tapis quand ils…

ON RECOMMANDE

Peut-on douter de la victoire de Toulouse contre Bordeaux ce soir en finale du Top14 ?
La finale qui opposera ce soir l’UBB à Toulouse est inédite. Pas tout à fait nous rappelle cependant Laurent Bellet…
Brennus, le bouclier du bonheur
C’est la plus belle journée de l’année pour tous les rugbymen français. Jour de finale, une parenthèse dans la vie…
On aimerait (on ne parie plus :-)) une finale Toulouse – UBB
Toulouse était imbattable hier surtout à 13 contre 15. Bien sûr il y a les régles mais le carton rouge…
On parie sur une finale : La Rochelle-UBB
Comme tout le monde on sait que Toulouse est son armada d’internationaux sont invicibles à domicile et que La Rochelle…
RECHERCHE
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER !