Agen, dernière chance avant un horrible mois de mars

Je monte, je valide, on est d’accord, ce n’est pas gagné pour Agen ! Avec 13 points de retard sur le premier non-relégable à mi-parcours (soit plus de 3 victoires), il faudrait gagner plus de la moitié des matchs retours pour avoir une chance de se qualifier. Autrement dit, tout gagner à Armandie et signer 1 à 2 bons coups en déplacement. Sacré programme pour une équipe qui ne compte que 2 victoires au compteur.

Autre problème, le SUA, qui reste sur 7 défaites, va se déplacer 3 fois consécutivement (au Racing puis à Castres et Oyonnax) après la réception de La Rochelle ce week-end. La victoire est donc indispensable face aux Maritimes sous peine de se retrouver définitivement décrochés dès la fin mars.

Malgré tout cela, il y a quand même des raisons d’espérer pour les supporters du SUA. La Rochelle est vraiment en difficulté en déplacement puisque le club ne compte toujours pas la moindre victoire. Les Rochelais seront en plus privés de leurs 2 piliers titulaires (Atonio et Pelo), retenus avec l’équipe de France.

La stat : La Rochelle est l’équipe qui a pris le plus de bonus défensifs à l’extérieur (4).


Agen peut donc enfin de relancer avant de passer le mois de mars sur la route. Mais attention, car si La Rochelle ne gagne pas à l’extérieur, elle pose problème !

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

You May Also Like

Fiers sommets Pyrénéens face aux volcans d’Auvergne !

Match de gala au Hameau entre des palois qui ont atteint leur objectif de ...

Taumoepeau, Mjekevu : ils peuvent booster l’USAP

Perpignan : Afusipa Taumoepeau, quand un champion de France, titulaire en puissance, débarque chez ...