8ème journée Top 14 : Peu de surprises, un championnat très resserré

Chaque semaine BranchezRugby revient sur la dernière journée du championnat. L’occasion d’analyser les grandes tendances par équipe mais également de juger de nos pronostics ! Et mention spéciale à Oyonnax victorieux de Toulon.

Oyonnax- Toulon : 25- 22 – On l’avait pronostiqué 

Officiellement la surprise du jour ! Sauf pour BranchezRugby qui avait parié sur la victoire du nouveau venu dans le top 14 face à l’ogre Toulon. Les toulonnais voyagent plus difficilement en ce début de saison et se sont fait prendre à l’envie par Oyonnax, qui vendra chèrement sa peau et est bien décidé à ne pas reprendre l’ascenseur tout de suite pour l’étage en dessous. Avec le point de bonus défensif et une troisième place assez confortable on sent bien que les toulonnais préparent d’autres échéances et parient sur une longue saison.

Paris- Montpellier : 18  à  11 – Qui prendra Jean Bouin ? 

Qui prendra Jean Bouin ? Depuis le début de saison le Stade Français surprend par son renouveau et sa fraîcheur et occupe une 1ère place qu’il n’avait pas connu depuis longtemps au moment de passer le quart du championnat. En face Montpellier a joué un peu moins bien mais reste dans le haut du classement et repart avec le point de bonus défensif. Nous l’avions prévu quoiqu’avec quelques points supplémentaires.

Bayonne Biarritz : 27- 19 – Un carton rouge qui coûte cher 

Le match de la peur n’a pas souri à Biarritz. Là où nous pronostiquions une révolte biarrote les basques du sud de la côte ont joué de malchance, échouant même aux portes du bonus défensif. La saison se présente comme un calvaire pour la bande à Blanco qui n’a plus que le seul contre tous pour tenter de se rattraper par l’orgueil dans les semaines à venir. En face la victoire dans le derby est toujours bonne à prendre mais ne permet pas de sortir des tréfonds du classement. Aux deux dernières places du top 14 les faux frères basques font vraiment peur à voir. C’est la région dans son ensemble qui doit réagir si elle ne veut pas disparaître rapidement de la carte du top 14 dont elle constitue pourtant un pilier culturel très important.

Castres Racing : 19- 15 – Le Racing fait mentir ses statistiques à l’extérieur 

Le champion en titre reprend quelques couleurs après une reprise contrastée. Un peu plus discipliné – un seul carton jaune en fin de match – les castrais récupère des points qui font du bien tout en les laissant à l’écart des 6 premières places. En face, le Racing toujours aussi séduisant sur la papier, peine à trouver ses marques… et la ligne d’essai adverse. Les parisiens rentrent tout de même chez eux avec le point du bonus défensif. Nous n’avions pas misé dessus tant le Racing voyage mal.

Grenoble Brive : 12- 12 – Un nul difficilement prévisible 

Toujours difficile de prévoir un match nul. Avec un pronostique à 16-14 nous avions cependant bien anticipé tant les forces en présences que l’âpreté des débats. Grenoble ne surprend plus par rapport à la saison dernière. Et Brive vendra chèrement sa peau dans la course au maintien. La prime du courage aux corréziens qui ont joué une grande partie du match à 14 après le carton rouge reçu à la 15e minute par Thomas Sanchou.

Perpignan Toulouse : 20- 16 – Le potentiel de Perpignan mal évalué 

Les toulousains doivent se satisfaire du point de bonus défensif là où nous les attendions enfin lancé dans ce championnat en dent de scie. Peu habitué à des débuts de championnats aussi timides Toulouse reste cependant largement dans la course à 4 points seulement du leader parisien. Côté Perpignan la victoire fait du bien et permet de recoller au peloton de tête.

Clermont Bordeaux : 40- 11 – Bordeaux plus atone que prévu à l’extérieur 

C’est le gros score de la journée et il est à mettre à l’actif des clermontois. Visiblement ces derniers ont mieux digérer l’heure étrange de la rencontre – 12H30 – que les bordelais. Si nous pronostiquions bien une victoire clermontoise l’UBB nous a déçu dans sa capacité à coller au score. Encore dans le coup à la mi-temps, les béglais ont explosé par la suite avec une indiscipline incroyable qui les a conduits à ne quasiment pas jouer leur chance à 15. Au total les girondins auront vendangé 5 cartons jaunes. D’autant plus étonnant qu’avec seulement 4 cartons récoltés durant les 7 premières journées ils faisaient jusqu’alors figure d’enfants sages…

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Racing Métro 92

Top 14 – la 21ème journée en chiffres

1 Comme la première victoire de Castres à l’extérieur. Ce succès à Grenoble ramène ...

Top 14 – Castres-La Rochelle : grosse opportunité pour le CO

2ème réception consécutive pour Castres. Le CO a une énorme opportunité ce week-end : ...