24 points encaissés par match, c’est trop pour le Racing !

Nous le sentions, le Racing 92 a encore du boulot. Sans rien enlever à l’exploit que représente une victoire à Mayol, le jeu que proposent les hommes de Laurent Labit n’est pas encore au niveau d’un club qui vise la qualification. La petite victoire à domicile contre La Rochelle tenait du miracle mais elle a eu le mérite de servir d’alerte. Une alerte confirmée ce week-end, puisqu’à Agen, les Racingmen ont subi une lourde défaite 30-18. Indisciplinés (2 cartons jaunes et 1 rouge) et maladroits (9 en-avants), ils n’ont jamais inquiété les Agenais. Malgré cette défaite, le club francilien reste dans le top5 et, comme il reçoit ce week-end, pourrait bien passer la trêve internationale sur le podium !
Pour cela, il faudrait retrouver une défense : 24 points encaissés en moyenne, c’est beaucoup trop pour un club de ce calibre.

Le meilleur moyen de tester une défense, c’est de la confronter à une bonne attaque. Cela tombe bien, Grenoble a la 2ème meilleur rendement offensif du championnat, avec 28 points marqués par match. Cette moyenne, le FCG la doit aux 2 cartons réalisés à domicile : 38 points marqués contre Agen et 41 contre Pau. En réalité, sur son seul match à l’extérieur, l’attaque alpine a été aphone (aucun essai marqué à Clermont). Pour autant, Landreau et son staff devrait aligner leur équipe-type avant une longue période sans match. Avec Jonathan Wisniewski de retour en 10, le FCG peut déployer un jeu plus proche de celui pratiqué à domicile.

Tags:

  • Gillen Gamiochipi

    Gillen est data-journaliste et responsable éditorial de Branchez Rugby.

  • Show Comments

Your email address will not be published. Required fields are marked *

comment *

  • name *

  • email *

  • website *

Vous pourriez aimer aussi

Top 14 – Racing Clermont : le Racing assure ses stats à domicile

Ou comment l’équipe la plus moche du championnat s’est transformé en machine de guerre. ...

Top 14 – Toulon Paris : le combat de la dernière chance pour Paris

C’est une vraie désillusion pour les hommes de Gonzalo Quesada et pour les supporters ...

Racing 92 – Bordeaux : enfin l’heure du réveil pour les Racingmen ?

Malgré des résultats en dents de scie, le Racing 92 est toujours en course ...